Publié le 2 commentaires

Mon dressing adoré #4 ma sélection de patrons pour l’été

Un petit bilan pour voir où j’en suis de mon dressing :
– J’ai d’abord répondu au questionnaire de de Atelier292 et Littlegreenbee.
– J’ai fait un tableau d’inspiration et j’ai parlé de la façon dont je voulait m’habiller en général.
– Et j’ai montré ma garde-robe actuelle qui encore changé depuis 2 mois.

Maintenant, voyons ce que je vais utiliser comme patrons pour ma garde-robe d’été en fonction de ce qu’il me manque.
J’ai parlé de patrons gratuits, mais je voulais plutôt dire que je ne dépenserais rien pour ça, en utilisant ce que j’ai, en créant des patrons, en utilisant les livres de la bibliothèque ou en utilisant des patrons gratuits.

C’est la fin de l’été donc je sais exactement ce qu’il me faut maintenant. ça sera finit avant l’été prochain.

*En été j’ai besoin de :
3 robes
1 gilet
3 pyjamas
OUI, c’est tout!

Mes 4 robes d’été :

– une robe noire faite à partir de la tunique noire de tuniques, robes, etc, j’ai supprimé les manches, allongé le bas. Je l’ai faite dans un tissus de récup (une belle-soeur me l’a donné il me semble, ou peut-être ma grand-mère, on m’a offert le livre il y a de nombreuses années)
– robe du magazine fait-main de mai 2010 dans un tissus offert par ma belle-soeur pour me remercier de mon soutien pendant ses 2.5 ans d’allaitement (j’ai été abonnée par mes parents pendant un an)
– La robe Lucette de « coudre le stretch » de Marie Poisson dans un jersey donné par une copine, qu’elle avait elle-même récupéré (je me suis achetée ce livre il y a deux ans)
– la blouse/robe galipette de Eglantine et Zoé dans un wax (en fait un boubou de côte d’ivoire que je ne mettais plus) (on m’a prêté le patron-pochette l’année dernière)
(mon mari m’a acheté en plus une robe de la marque Coline à 10€ sur le marché, j’ai déjà recousu une bretelle)
A part celle achetée par mon mari, je trouve les 4 robes trop courtes, elles seront donc remplacées au fur et à mesure, mais ça n’est pas du tout ma priorité.

1 Gilet
– J’ai un gilet à rangs raccourcis à manches courtes tricoté par ma maman (je ne sais plus où j’ai trouvé le modèle mais il était gratuit)

3 Pyjamas
– la robe lucette de « coudre le stretch » de Marie Poisson
– short gym&sport, tee-shirt faded stripes du magazine ottobre 2/2015 (j’achète parfois le magazine, je dois en avoir une vingtaine, deux femmes, un homme+ femme et les autres enfants (mais ça va jusqu’à 170 donc pour moi c’est bon))

Bientôt l’article sur ma garde-robe d’hiver.

Publié le Un commentaire

Bilan créatif de juillet 2019

#52ouvragescréatifsen2019

5 chapeaux de « chapeaux et compagnie »

1 short perfect summer ottobre 03/2016 pour ma première

1 bermuda ottobre 03/2016 pour ma première

Un short perfect summer ottobre 03/2016 pour un copain

Un short tipi ottobre 03/2016 pour ma première

Pétales interlabiaux

9 couches lavables

Un tee shirt raté

Une lavette

Une paire de chaussettes sock promenade de Solène Leroux

Des lingettes-pipi

Des tampons lavables

Une culotte de règles (patron smalldreamfactory) en recyclant tee-shirt et serviette de toilette et une chute de pul (c’est un premier essai, les coutures sont apparentes et moches mais c’est super confortable et personne d’autre que moi ne voit le fond de ma culotte!)

Des culottes de protection en XS, S et L coupées dans une robe et deux pull en laine feutrée

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif de juin 2019

Un sac à ouvrage pour ma première

11 serviettes hygiéniques lavables

18 lingettes demaquillantes

Une housse et deux lingettes pour mon pisse-debout

Une housse pour le livre de ma première

Une cinquantaine d’essuie tout lavables

Un survêtement de poupée du livre de Littlelucreation

Une lavette du livre carrés durables au tricot #kalcarrésdurablesautricot

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif : février 2019

En tricot :
– le carré « point de sable » du livre « carrés durables au tricot » #kacarrésdurablesautricot

-des mitoufles de kassije

En couture :
-2 coussins

4 shl de nuit

– un déguisement de hibou

– 12 protège slips lavables

– un déguisement de croisé

-11 sachets de thé (dans des langes )

-5 paires de chaussettes de poupées (dans des courtiers de pharmacie), 5 serviettes hygiéniques lavables, 3 lingettes, 1 sac à vrac

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif : janvier 2019

En tricot :

– Le carré durable « rayures bleues » du livre « carrés durables au tricot ». J’ai utilisé du coton récupéré de lidl

#kalcarrésdurablesautricot

-le puerperium cardigan pour la naissance de ma nièce

En couture :

– 5 lingettes et 2 paires de moufles

– 2 robes de poudlard

– 1 jogging du magazine ottobre , j’ai utilisé des manches de sweat et un morceau de tee-shirt

-2 sacs à vrac et 2 lingettes

-1 éponge

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif mai 2019

J’ai habillé les 4 enfants pour l’aïd :

Tunique et bloomer de « c’est un garçon  » en 3 ans pour mon bambin de 2,5 ans. (tunique coupée dans une chemise, bloomer dans un drap)

img_20190505_172806-1

 

Tunique et jupe  de « Basiques pour petites filles » pour ma troisième de 5,5 ans (la tunique est coupée dans les manches d’une chemise, la jupe dans le corps)

img_20190512_091650-1

Robe pour ma deuxième de 8,5 ans (patron du haut basiques pour petites filles, bas maison)

img_20190519_184645-1

Sarouel patron maison et tunique ottobre pour ma première de 12 ans

 

Des serviettes hygiéniques lavables

IMG_20190512_095938.jpg

Des lingettes

IMG_20190519_104038

Des sacs à vrac

IMG_20190525_223526

Des pétales interlabiaux

IMG_20190530_093752

En broderie :
J’ai fini un vieil abécédaire :

IMG_20190521_183357

Et en tricot :

Une lavette du livre « carrés durables au tricot » #kalcarrésdurablesautricot

P_20190517_151135

Une paire de chaussettes pour ma deuxième

P_20190602_211621

Les hortensia mitts de soleneknits pour ma troisième

IMG_20190510_202551

Publié le 5 commentaires

Bai jia bei n°2

Qu’est-ce que le Bai Jia Bei ?

Le Bai Jia Bei est une tradition issue de certaines régions de Chine. Elle permet d’accueillir le bébé en lui assurant la protection des esprits. C’est une couverture confectionnée à partir de 100 morceaux de tissus offerts par 100 proches de la famille au bébé, à l’occasion de la naissance à venir. La tradition veut que chaque morceau de tissu s’accompagne d’une carte de vœux, souhaitant bonheur et chance au nouveau-né. « la couverture aux 100 voeux », devient ainsi le symbole de toutes les personnes qui se sont unies pour accueillir le bébé. L’enfant sera protégé par les vœux et l’énergie positive des 100 personnes qui auront contribué à la confection de la couverture…

L’origine du Bai Jia Bei

La dernière Impératrice de Chine, l’Impératrice Cixi, n’était qu’une des nombreuses concubines de l’Empereur de Chine jusqu’à ce qu’elle lui donne un enfant, l’unique héritier de l’Empereur. La légende raconte qu’un jour, elle dut s’absenter et fut forcée de laisser son enfant seul. De peur que les autres concubines, jalouses, ne s’en prennent à lui, elle pria chacune des 100 familles les plus puissantes de Chine de lui donner un morceau de soie. Avec ces 100 bouts de tissus, elle demanda ensuite au tailleur du palais de confectionner une robe longue pour l’enfant. Ainsi, symboliquement, il fut alors sous la protection des plus grandes familles de Chine, et sa mère, rassurée, put partir sans crainte.
Cette histoire s’est répandue à travers la Chine et de nombreuses familles imitèrent le geste de l’Impératrice, en remplaçant la robe longue par une couverture, donnant ainsi naissance à la tradition du Bai Jia Bei.

A mon tour !

Non, je ne suis pas enceinte!
J’ai fini la bai jia bei de ma première fille quand elle avait 10 ans (je l’avais commencé au moins 4 ans plus tôt). J’avais promis à ma deuxième que quand ça serait fini je ferais la sienne, j’ai beaucoup tardé, mais ça fait partie des 101 choses que je veux faire en 1001 jours, alors c’est parti!
Je n’ai pas besoin de 100 carrés, ça donnerait vraiment une couverture immense, 54 me suffisent (en sachant que j’en ai brodé un pendant ma grossesse et qu’il l’attend depuis plus de 8.5 ans dans ma boite de point de croix!) et ils doivent mesurer 20×20, ils peuvent être dans un tissus de récup, dans un vêtement que vous aimez, brodé, en patchwork…. il n’y a pas de consigne particulière sur la couleurs ou les motifs, vous êtes libres de choisir ce qui vous parle à vous!

Si vous souhaitez participer, vous pouvez me contacter en message privé, je vous transmettrai mon adresse.

Edit : elle est finie

Publié le 11 commentaires

Au Pays De Nanouch : l’entreprise

Si vous avez suivi mon direct sur Facebook, vous connaissez mon projet!
Sinon, je vous dois une petite explication (enfin petite… tout est relatif!!! j’ai plein de choses à dire, j’ai un peu de mal à ranger ça, donc cet article un peu fouillis… et long)

Je suis en train de créer mon entreprise. Je veux créer des objets zéro déchet en utilisant uniquement des matériaux de récup.
C’est un projet qui a 10 ans mais que j’ai mis en pause le temps que mes enfants grandissent. Ils sont maintenant assez indépendants pour que je puisse prendre du temps pour ça, même s’ils sont tous les 4 avec moi h24 puisque scolarisés à la maison.
Je préférerais bien sûr vous apprendre à les faire que les vendre/troquer, mais tout le monde n’habite pas près de chez moi et tout le monde n’a pas envie de prendre le temps d’apprendre et de faire.
Je pourrai pour ça proposer des ateliers au niveau local (je peux faire 1h de route pour aller chez vous si vous acceptez mes 4 enfants ou dans un local si vous êtes plusieurs) et je peux vous accueillir chez moi (près de Saint Etienne) ou pourquoi pas par internet.

P1010631.JPG

Je ne compte pas acheter de tissus, même bio, même oeko-tex (d’abord parce que je n’ai pas confiance, j’ai vu dans un reportage le stockage du coton bio et non bio… et aussi parce que je pense que produire du nouveau coton, même bio n’est pas écologique du tout (il faut une quantité énorme d’eau, ça vient de loin, etc), alors qu’on jette des quantités énormes de tissus chaque jour et aussi parce qu’acheter des tissus coute cher et  implique donc un prix de vente plus élevé). J’aimerai que toutes les personnes qui veulent se lancer dans le zéro déchet puissent le faire et que ça ne soit pas une question de prix.
Évidemment, je préfèrerais donner tout ça gratuitement, mais ça prend du temps à faire, temps que est pris sur la maison, le jardin, l’instruction des enfants, la couture de nos vêtements, etc. Je n’ai financièrement pas besoin de ça pour vivre, ça n’est pas mon but (on se contente de peu). Mais certaines créatrices en ont besoin, et il est hors de question que je leur fasse de la concurrence. Mon but n’est donc pas de me faire des fortunes mais de pouvoir investir pour la suite. Par exemple, si je dois payer un site de vente sur wordpress, il me faut 300€ par an, si je veux acheter une nouvelle surjeteuse performante il me faut 2000€, si je veux vous proposer des ateliers il me faut plusieurs machines à coudre à 100€ chacune… il y a certaines fournitures que je trouverai peu en troc/don (pressions, élastique, fils, aiguilles).

Vous pouvez participer à ce mouvement, comme vous participeriez pour une association, en donnant les matières premières : ça permet aux produits d’être moins chers et donc accessibles à plus de monde.

Ce que je peux/veux fabriquer et ce dont j’ai besoin pour faire ça :

Serviette menstruelle lavable : pour la partie imperméable : le tissus d’un parapluie, d’un kway, d’une nappe pas trop dure… pour la partie absorbante : serviette de toilette, pour la partie déco en contact de la peau : n’importe quel coton (drap, vêtement)

Protège-slip lavable : serviette de toilette, n’importe quel coton (drap, vêtement)

couches lavables : serviettes de toilette, tee-shirt, sweat

culottes de protection lavables : vieux pulls en laine feutrés

sacs à vrac : draps, cordon

sachets de thé : langes, cordons, grosses perles en bois

mouchoirs : coton (draps, vêtements)

essuie-tout lavable : coton (drap, vêtements), serviette de toilette

lingettes : coton (draps, vêtements), serviette de toilette, sweat

serviette de table : coton (draps, vêtements)

– étui à sandwich, à savon, à brosse à dent : coton (draps, vêtements), cire

éponges lavables : coton (vêtements, draps), éponge (serviette de toilette), rembourrage d’oreillers, toile de jute, cordon

filtres à café : lange

sac cabas, sac à tarte, à cake : coton épais (jean, nappe)

sacs divers (à baguette…) : coton (vêtements, draps)

coussinnets d’allaitement : éponge (serviettes de toilette)

bouillotte sèche : coton épais (drap ancien), noyaux de cerises (quand vous mangez des cerises, vous gardez les noyaux dans un bocal avec de l’eau jusqu’à fermentation, vous secouez, vous rincez, vous secouez, vous rincez et vous faites sécher à plat), coton déco (vêtements, draps)

Pour l’instant je ne compte pas faire de wraps/charlotte parce que je n’en utilise pas et que je n’en vois pas l’utilité. Pour moi ça a été créé pour remplacer un produit jetable qui lui-même remplaçait un produit qui existe toujours : couvercle, torchon.

Si vous avez des chutes de tissus neuves parce que vous cousez, je suis preneuse aussi. J’ai souvent besoin de jersey pour nous habiller ou de tissus assez grands pour me faire robes, jupes et tunique…

Ça peut être du don, ça peut être du troc. Chaque article aura un prix précis. Vous imaginez bien que je ne troquerai pas 10 serviettes menstruelles contre un pyjama de bébé… je vous rappellerai toujours le temps passé pour faire chaque objet. Je n’ai pas besoin de grand chose d’autre que les tissus en troc, l’alimentaire c’est mon mari qui gère donc je ne veux pas de nourriture, je n’ai pas besoin de jouets, ni de livres….

Je ne récupère pas les vêtements de bébé, bien trop petits pour couper quelque chose dedans, ni les vêtements trop troués/abimés (il existe des bennes de recyclage pour ça), ni les tissus synthétiques (qui perdent leurs fibres dans la machine à laver et qui finissent donc dans la mer et qui sont en plus hyper-allergisants)

Les patrons de ce que je ferai seront en accès libre ainsi que les tutos en vidéo (ça prendra du temps pour que tout soit en ligne)

Par la suite mon activité s’agrandira probablement avec tout ce qui touche à ma façon de vivre (d’où le nom de mon blog et de ma page facebook) avec des balades de découverte des plantes sauvages, du coatching-organisation, des séminaires, etc… Peut-être qu’il faudra que je créé un groupe avec abonnement, ça dépendra de ce qui se passe ensuite dans ma vie. Mais chaque chose en son temps!

Dans un premier temps je ferai des ventes-flash sur facebook, le temps de créer un site et de pouvoir le financer sans rien sortir de mon compte. Ensuite je ferai plus de stock pour la boutique en ligne. Je ne ferai pas à la demande (pas de jouets qui demandent une assurance particulière, pas de vêtements, pas de retouche, etc) mais uniquement sur stock.
Nhésitez pas à cocher les notifications sur la page facebook pour être sures de ne rien rater! Et on peut aussi reparler de tout ça dans les directs que je fais régulièrement.

(j’ai surement oublié de dire des choses :p donc cet article sera probablement édité e fonction de vos questions/remarques)