Publié le 5 commentaires

IEF #2 FAQ

J’ai déjà fait un article sur l’IEF que je pratique.
Vous m’avez posé des questions auxquelles je répond :

– à quel âge commencer?
L’IEF c’est de 6 à 16 ans puisqu’on est en obligation d’instruction à ce moment là. On commence quand on veut. Moi je commence quand ça m’arrange dans mon organisation. Par exemple avec ma troisième j’ai commencé à 4 ans quand j’ai eu besoin de temps et de calme pour travailler avec les deux grandes.

– Suis-tu les programmes scolaires?
Oui pour le français et pour les maths en primaire, pour le reste non, pas du tout, je ne regarde même pas les programmes et on ne fait rien.
Pour le collège ça va être différent, on va faire plus de matières, parce que les contrôles en général ont lieu sur plus de matières et que si mes enfants veulent passer le brevet il faut aussi faire de l’histoire/géo.

– Quel est le matériel indispensable?
Pour moi il n’y a aucun matériel indispensable. C’est à adapter suivant les familles.
En Français et en maths j’achète des fichiers parce que je veux suivre les programmes et c’est aussi plus facile pour les contrôles avec l’inspection, pour avoir des traces écrites.
Certaines familles vont beaucoup faire de photocopies, de plastifications, d’autres vont être passionnées par un thème et aller à fond là-dedans, acheter du matériel ou en fabriquer.
J’avais fait une vidéo où vous pouvez voir tout le matériel qu’on a. En sachant qu’il y a plein de choses que j’ai fabriqué et qui n’ont servi qu’une fois ou qu’on m’a donné ou que j’ai acheté et qui n’ont servi qu’une fois voir pas du tout.

– quels sont les frais réels? (matériel, sorties)
C’est pareil, c’est variable. Les cours par correspondance coutent très cher, par exemple le cned coute entre 600 et 1000€ par an suivant les niveaux. Il n’y a pas de généralité. Là j’en suis à 150€ sur ma liste amazon pour 3 enfants.
Pas de sorties payantes pour nous, musées… certaines familles font un musée par semaine, un atelier à 10€ par semaine. Il n’y a pas de généralité possible.

– Reçoit-on une aide financière?
Non, pour l’instant on n’a pas droit à l’ARS, c’est en discution au niveau du gouvernement, peut-être que ça viendra. Il y a des comités d’entreprises qui donnent pour les enfants scolarisés.

-Les avantages et les inconvénients
L’avantage c’est qu’on respecte le rythme de l’enfant. Après, j’ai 4 enfants donc 4 rythmes à respecter, c’est ça la vie en société, rythme biologique et rythme d’apprentissage. Je vois la différence avec l’époque où ma belle-fille était scolarisée à la maison, je prenais la voiture 4 fois par jour (ou à pied si on habitait assez près), on ne respectait le rythme de personne. Il fallait faire sonner le réveil le matin, réveiller les petits, on courait beaucoup, je n’avais pas le temps de m’asseoir à midi pour manger, en rentrant j’avais juste le temps de déshabiller les petits, de faire quelques petits trucs et il fallait les rhabiller pour partir à l’école.

– Le brevet, le bac, les études supérieures sont ils accessibles ensuite?
Oui, on peut passer le brevet et le bac en candidat libre. On peut faire des études supérieures après avoir été scolarisé à la maison, et on peut aussi continuer par exemple la fac par correspondance.

– à quel âge vas-tu arrêter l’IEF?
Il n’y a pas d’âge, je n’ai pas l’intention d’arrêter.
Pour l’instant ma grande veut passer un CAP de pâtisserie, je pense qu’elle le ferait en CFA, on peut le faire en candidat libre mais je trouve ça dommage d’avoir un diplôme de pâtissier et de pouvoir exercer sans avoir travaillé dans une pâtisserie avant.

– Comment s’occupent les enfants pendant les tâches ménagères?
Mes enfants s’occupent tout seuls toute la journée en dehors des temps d’instruction, en sachant que lundi/mercredi/vendredi, on travaille 1h le matin et 1h l’après midi. Tout le reste du temps, à part quand ils mangent, ils sont en autonomie, je ne propose pas du tout d’activité. Donc moi je fais ce que j’ai à faire : la cuisine, la vaisselle, le ménage, la couture, et eux font ce qu’ils veulent. Je pense que c’est la différence entre les enfants scolarisés et les enfants en IEF, à l’école ils ont des consignes tout le temps, ils doivent faire ce qu’on leur dit de faire, et à la maison, ils savent faire sans consignes, je n’ai pas besoin de leur dire de prendre une feuille pour dessiner ou de prendre un jeu. C’est très rare qu’un viennent me voir parce qu’il s’ennuient. Il faut aussi dire qu’ils sont 4 et ça aide à ne pas s’ennuyer. Et en même temps s’ennuyer n’est pas grave.

– Comment choisi-tu tes supports?
Je regarde sur les groupes fb, sur internet en général. Je lis sur les blogs les avis.
Là par exemple je suis sur les sciences, je télécharge tout ce que je peux, je lis tous les manuels et je choisi celui qui me plait le plus, voir même j’en mélange plusieurs.

– Évoluent-ils au cours de l’année ou sont ils fixés en septembre?
ça a évolué, ça dépend des années. J’ai mis plusieurs années à trouver pour le français, pour ma grande on a commencé qu’en cm2 avec cléo, avant on faisait un peu de montessori, un peu de tout et n’importe quoi, sans traces écrites. Ma deuxième a donc commencé en CE1. Et je suis contente de cette méthode là.

– Es tu passée par des difficultés d’apprentissage (retard, blocage) et comment les as-tu surmontées?
Ma grande savait lire en CP mais elle ne voulait pas lire, c’était la guerre tous les jours pour la faire lire un minimum. Elle s’est décidée en CM1, elle est tombée sur une série de 20 romans et elle a accroché, à partir de là c’était parti.
Quand il y a un blocage, j’attends. Il y a eu des blocages en maths, des moments où ça n’avançait plus, on a arrêté complètement et on est revenu un mois après dessus et ça allait. Insister en général ça ne sert à rien et ça peut créer encore plus un blocage. C’est l’intérêt de l’école à la maison, on peut laisser tomber et revenir après dessus, ou trouver une autre méthode, mais mes enfants sont plutôt du genre à se bloquer : une autre méthode ne fonctionnerait pas.

– Des ouvrages sur l’éducation qui t’ont marquée et que tu recommandes?
Je n’ai pas lu spécialement à ce sujet là. J’ai lu les livres de Montessori mais je ne sais pas si je les recommande.

– Avantages et inconvénients d’une pièce dédiée au matériel pédagogique
J’ai fait les deux et je ne vois pas vraiment de différence.
Dans la maison où on habitait avant, on avait un très très grand séjour et 3 chambres, on n’avait pas de place dans les chambres, donc c’était dans le séjour, on avait les étagères, on travaillait sur la grande table. C’était bien.
Maintenant on a une salle d’activité et c’est bien.
L’avantage d’avoir une pièce séparée c’est que quand ma tornade fait le bazar, je peux fermer la porte, on ne passe pas dedans. Quand c’était dans la pièce principale, on la traversait puisque l’entrée arrivait dedans, la cuisine aussi et l’escalier pour aller à l’espace-chambres. J’étais obligée de ranger en permanence, là je peux faire une reflexion parce que ça n’est pas rangé, fermer la porte et revenir une heure après parce que j’ai le temps.

– Comment faire un peu de formel avec 3enfants d’âges différents?
J’en ai parlé dans la première vidéo, nous on est 4 , chacune d’un côté de la table, je donne à chacune ce qu’elle a à faire et je répond à tout le monde en même temps. Je fais comme je peux

– même chose décliné par niveaux ou lâcher prise sur le formel?
Moi je ne lâche pas prise sur le formel en français et maths

-Ne pas avoir de pièce dédiée peut-il être pénalisant pour le contrôle?
Pas du tout. J’ai passé le premier contrôle dans le séjour, les deux suivant à l’inspection d’académie. Ensuite on a déménagé et les deux suivant dans la salle d’activité, les enfants étant testés dans le salon et la cuisine.

– Sur quoi vous basez vous pour savoir quoi enseigner suivant les niveaux?
Vive internet, il suffit de taper « programme cm1 » et on trouve absolument tout, des blogs d’instit. Sur le site du ministère de l’éducation, on trouve les programmes par cycle.
Le fichier Cléo que j’achète pour le français, la programmation est dedans, semaine après semaine, on sait ce qu’on a à faire et au moins je suis sure que c’est ce qui se fait à l’école.

– Sur quoi un parent sans compétence particulière peut s’appuyer pour instruire son enfant lui-même?
En achetant des fichiers c’est facile. Là par exemple j’achète sinagapour pour les maths et cléo pour le français, même sans compétences, j’ai juste à suivre le déroulement. j’ai des compétences, j’ai un bac scientifique spécialité maths, mais j’étais incapable d’expliquer la division donc je suis allée sur youtube.
Il y a aussi des cours par correspondance où le parent n’a rien à faire, ce sont les profs qui corrigent.

– La première année le cours par correspondance est-il utile?
Je ne sais pas, moi je n’en ai pas l’utilité, je n’en vois pas l’intérêt, parce que je n’ai pas envie de suivre ce qui se fait dans toutes les matières et au rythme de mon enfant. Et puis je n’ai pas l’argent non plus pour payer des cours par correspondance.

– Le formel est il vraiment nécessaire?
Non, pas du tout. Moi j’ai choisi de faire le français et les maths en formel, mais chacun fait comme il  veut, comme ça l’arrange, comme c’est facile pour lui. Pour faire de l’informel il faut vraiment être plus disponible, répondre à la demande de l’enfant. Moi j’ai plein de choses à faire et je veux que mes enfants sachent lire. Pour moi la lecture est très importante. Je n’ai pas envie de me battre non plus, je ne suis pas disponible pour me battre pendant les contrôles donc je veux que mes enfants aient un niveau à peu près classique.

– Comment organiser les cours?
au début de l’année je regarde ce qu’il y a à faire au cours de l’année, je regarde le nombre de semaine que je veux faire dans l’année et je divise. Par exemple les maths : 104 exercices en 36 semaines = 3 exercices par semaine. Pour Cléo c’est tout fait.
Là je vais faire un programme hebdomadaire. Par exemple : cette semaine il faut regarder les vidéos de la division, faire les exercices sur kahn académie puis 3 exercices du fichier de singapour. Et ça pour toutes les matières. Je sais ce qu’on va faire chaque semaine. Par jour c’est un peu plus compliqué parce qu’on fonctionne avec un minuteur donc je ne sais pas exactement combien de choses on fait en 20mn.

– Comment faire pour un enfant qui ne tient pas en place?
J’ai des vidéos de mes enfants. Ma grande faisait des maths, une opération, un tour de barre pool-danse, une opération, un tour de barre pool-danse…. ma deuxième en pleine lecture debout sur le banc, les mains sur la table, elle lisait en marchant de droite à gauche.
les tables de multiplications ont été apprises sur les rollers : j’étendais le linge, les filles faisaient des aller-retour sur les rollers, je posais les questions, elles répondaient chacune leur tour en roulant.
A part pour l’écriture, ça ne pose pas de problème de bouger. On peut aussi apprendre les maths en tricotant comme Monique explique, on peut apprendre dans un hamac, accroupis dans l’herbe.

– Est ce que tes enfants te demandent à aller à l’école?
Non, pas du tout. Mes enfants n’étant jamais allés à l’école, ils n’ont pas d’intérêt à y aller. Ils n’ont absolument pas de raison d’y aller. Souvent les enfants qui demandent sont des enfants qui y sont déjà allés plusieurs années et qui ont du mal à perdre ces réflexes ou des enfants qui sont seuls à la maison, uniques ou qui n’ont pas d’enfants de leurs âges autour donc qui s’ennuient.Moi j’ai 4 enfants. On va au parc avec les copains non-sco deux après midi par semaine. Ils n’ont pas besoin de rencontrer d’autres enfants. Quand on va au parc ils sont parfois 25 enfants non-sco. Il n’y a pas la raison sociale.Elles savent qu’aller à l’école c’est être assis 5/6h par jour, quel enfant aurait envie de ça?

– Quels sont tes conseils pour les débutants et pour les petits enfants?
Pour les petits, mes conseils c’est de les laisser vivre. L’instruction étant obligatoire à partir de 6 ans, les laisser tranquilles et les laisser jouer et faire leur vie c’est sympa. Ils n’ont pas besoin de cours pour apprendre les couleurs, d’activités pour ça, il suffit de leur parler normalement « passe moi le verre bleu » « regarde ce chat est roux » « tu peux me donner 3 pommes?  » « ah il y a 5 oeufs aujourd’hui, il y en a 1 de plus qu’hier, il n’y en avait que 4 »
Pour les débutant : écoutez les enfants et écoutez-vous. On a tous des enfants différents, on a tous des attentes différentes, c’est ce que je disais au sujet de l’informel. Certaines personnes vont vouloir être à l’écoute complète de l’enfant et se foutent des programmes. D’autres vont vouloir que le programme soit comme à l’école. D’autre que l’enfant ai un an d’avance. Prenez une feuille et notez ce que vous voulez pour vos enfants.

– Comment gères tu le plus petit?
J’en ai parlé dans la première vidéo. Je préfère le laisser faire, à part quand il jette l’aspirateur ou qu’il joue avec la brosse des toilettes, là je me lève et j’interviens. Mais sinon je le laisse faire le bazar et je range après. Sinon je cours partout tout le temps et on ne peut rien faire du tout.

– Quelle attitude ont tes enfants envers ton multi-toi (mère, enseignante, etc)
Je ne suis pas enseignante, mes enfants n’étant jamais allés à l’école, ils ne savent pas ce qu’est une enseignante. Pour eux je suis leur mère et pour eux, une mère enseigne, une mère fait la lessive, une mère cuisine, une mère couds les vêtements et les cadeaux. Je n’ai pas de multiples rôles, j’ai un seul rôle, je suis leur mère.

– Est ce que le fait d’être tout le temps ensemble ne favorise pas les chamailleries?
Je pense justement l’inverse. Parce que mes enfants se connaissent super bien et sont ensemble tout le temps et font tout ensemble, je pense que c’est plus facile pour eux que pour des enfants qui ne se voient que 30mn le matin pour le petit dej et 1h le soir avec les devoirs, la douche et le dîner.

– Tu es plutôt pour ou contre le formel ou l’informel?
Je ne suis pas pour ou contre quelque chose.

– Faut-il appliquer un programme dès la petite section? Comment faut-il procéder pour déclarer l’IEF et désinscrire de l’école?
On ne déclare qu’à partir de 6 ans à la mairie et à l’Inspection d’académie. Pour désinscrire de l’école il suffit de dire qu’il n’ira plus, il n’y a rien de spécial à faire.
On peut trouver des programmes de Petite Section sur les blogs d’instit, mais il n’y a pas de programme officiel. Il y a des programmes par cycle. Il n’y a aucune obligation en IEF et avant 6 ans on est encore plus libres.

– Comment trouver des association locales pour rencontrer d’autres familles pratiquant l’IEF?
Il suffit de regarder sur facebook « ief département » ou sur un moteur de recherche classique et vous trouverez des groupes dans votre coin. Il faut parfois faire des kilomètres pour les trouver.
Dans notre département il y a deux groupes, un à Saint Etienne au sud et un à Roanne au Nord, il y a 80km entre les deux. A Saint Etienne on se voit le mardi et le jeudi, à Roanne c’est le lundi.

– Je ne fais pas l’école à la maison mais une question m’a toujours travaillé, comment fait-on quand l’enfant ne veut pas? Je me rappelle quand ma mère m’expliquait, je n’arrivais pas à comprendre car vu que c’était ma mère je n’arrivais pas à suivre.
Mes enfants n’ont jamais travaillé avec quelqu’un d’autre, c’est juste logique de le faire avec moi. Le problème d’un enfant scolarisé c’est qu’il a une explication par l’instit voir plusieurs explications s’il y a un problème. Et que la mère ne sait pas forcément ce qui s’est fait en classe, comment ça a été expliqué, pourquoi on veut en venir là, etc et du coup l’explication n’a pas forcément de rapport avec ce qui a été fait, d’où le fait que l’enfant ne comprenne pas.
Quand on fait l’école à la maison, c’est complètement différent puisqu’on sait comment l’enfant comprend et on adapte à son cas à lui. J’ai rarement de problème de compréhension.

– comment gérez vous le besoin d’attention de chaque enfant en même temps? j’ai trois enfants de 5/4/2 ans, j’ai un peu de mal à gérer les 3 en même temps surtout le petit, du coup mes temps d’activité durent max 1h
1 heure à cet âge là c’est énorme, c’est ce que je fais avec ma grande qui a 11 ans, je ne fais jamais plus d’1h et quand ça dure 1h il y a au moins 3 thèmes différents et dans chaque thème au moins 10 exercices différents.
Là 2/4/5 ans je ne fais pratiquement pas d’activités à cet âge là. Ma fille qui a presque 5 ans fait la planète des alphas, ça dure 5 mn, c’est tout.
A cet âge là je les laisse vivre principalement.

– vous programmez plusieurs mois à l’avance mais vous faites comment si votre enfant a une soudaine passion pour quelque chose qui n’est pas au programme?
Je ne fais pas d’activité ou de travail sur des thèmes particuliers de passion, je travaille sur le français et les maths. Même si j’ai un enfant qui une passion pour les dinosaures, je ne travaille pas sur les dinosaures moi, je fais du français et des maths. On va prendre des livres à la bibliothèque, je ne fais rien de particulier.

Publié le 10 commentaires

IEF#1 : l’IEF chez moi

Je suis maman de 4 enfants qui ne sont jamais allés à l’école. Nous pratiquons l’instruction en famille puisqu’en France l’école n’est pas obligatoire, c’est l’instruction qui l’est de 6 à 16 ans (la loi pour passer l’instruction obligatoire à 3 ans n’est pas encore votée et si elle l’est ça sera pour la rentrée 2019, pas avant).

Pourquoi je pratique l’IEF?
J’ai découvert pendant ma première grossesse il y a 12 ans, le maternage proximal en général, je faisais des recherches sur les couches lavables et je suis tombée sur le forum et le site de l’arbre à bébé qui est une association nationale qui prône le maternage proximal et qui a des branches dans différents départements. Dans mon département la Loire, il y avait des réunions auxquelles je suis allée, j’ai beaucoup participé au forum, j’ai énormément lu et j’ai adhéré à tout, aux couches lavables, à l’hygiène infantile naturelle, au cododo, à la communication non violente, au portage et à toutes les alternatives naturelles. Dans ce cadre là, l’instruction en famille m’a paru évidente, c’était la suite de tout le reste, je respectais le rythme de mes enfants en les allaitant à la demande jour et nuit. C’était juste logique que je ne les lève pas pour aller à l’école ou qu’ils puissent dormir quand ils voulaient même le matin à 10h et à l’école ça n’est pas possible.
Ma première est un BABI (bébé aux besoins intenses), c’est à dire qu’elle pleurait énormément, elle était collée à moi en permanence, elle tétait presque en permanence, elle dormait très peu surtout la nuit, donc elle pouvait dormir 5 fois 30mn dans la journée même à 3 ans au sein, ça n’était pas compatible avec l’école. Elle avait besoin de bouger, elle ne restait pas assise, dans la voiture elle hurlait pendant les 3h30 de route, je ne l’imaginais pas à l’école. Et puis j’ai attendu longtemps pour avoir des enfants, je n’avais pas envie d’avoir des enfants pour les mettre à l’école toute la journée.

Je respecte ceux qui décident de mettre leurs enfants à l’école, MOI j’ai réfléchi à ça et MOI je ne veux pas que mes enfants aillent à l’école. Si un jour ils le demandent, ça sera à réfléchir, mais c’est vraiment MON avis pour MES enfants.

Le papa n’était pas du tout d’accord à la base, il a une grande fille qui est scolarisée, qui vivait avec nous. Son problème c’était la socialisation donc je lui ai prouvé qu’on pouvait être un enfant social et sociable même sans aller à l’école. Il avait aussi peur par rapport au niveau d’instruction, il a fallu que je lui prouve que ça marchait, qu’un enfant pouvait évoluer sans école et qu’il pouvait avoir un niveau scolaire sans école.
Pour ma première j’ai donc fait des fiches, un peu de montessori, on a fait pas mal de choses assez tôt parce qu’il fallait que j’apporte des preuves que ça marchait. Je n’avais pas vraiment envie de le faire, ma fille non plus mais il fallait qu’on le fasse pour que le papa accepte. Au début il a accepté jusqu’en CP et au début de la grande section, il a avancé dans ses réflexions et il a vu que l’école n’était pas du tout adaptée à elle et probablement à très peu d’enfants d’ailleurs même si sa première fille était à l’école et aimait ça. Donc il a accepté qu’on continue sans limite de temps.

Notre organisation de la journée
J’ai 4 enfants qui ont 2/5/8/11 ans, en septembre ils seront en TPS, GS, CE2 et 6eme.
Depuis un an on a trouvé un bon fonctionnement. Avant on faisait un peu quand on voulait, mes filles ne voulaient jamais, ça prenait des heures pour qu’elles se décident, qu’elles lâchent leurs jeux. On a mis en place des horaires un peu plus stricts pour le ce1 et le cm2, on faisait 6h par semaines (2h le lundi/mercredi/vendredi)

J’arrête mon petit dej à 9h pour faire mes 30mn de routines
9h30 lecture offerte (écoute qui veut, surtout pour ma grande, en ce moment c’est la petite maison dans la prairie)
10h avec le minuteur
-10mn d’écriture (avec la méthode Dumont, elles ont demandé à écrire en cursif cette année)
-20mn de français avec la méthode cléo, on a un fichier avec un programme annuel, elles savent pour chaque semaine ce qu’elles ont à faire et elles cochent. Ça m’évite de passer des heures à chercher ou inventer des choses, ce sont des choses dont on ne se sert plus après, moi je ne m’en souviens pas. C’est une méthode utilisée dans les écoles donc je sais que ça colle au programme et que je n’aurai pas de problème pendant le contrôle de l’Inspection Académique.
-20mn de maths avec la méthode singapour, on a un fichier avec des exercices, il existe le livre de cours que je n’utilise pas et le guide du maitre que j’ai dans mon ordinateur (en téléchargement libre à une période sur le site de la librairie des écoles). J’ai voulu utiliser le livre de cours une fois, c’était trop long pour ma grande, les exercices nous suffisent amplement. C’est un niveau plus élevé que celui de l’EN, donc en fin de cm2 on a un niveau fin de 6eme sauf pour la géométrie.
Attention, la librairie des écoles a sortie une nouvelle version plus basse qui est alignée sur le niveau de l’éducation nationale, c’est en couleur, avec moins d’exercices, moins de cours…
Pendant ce temps ma troisième était en MS, j’avais besoin qu’elle se pose un peu, qu’elle ne court pas en permanence avec son petit frère donc j’ai commencé à la faire travailler sur la planète des alphas. C’est une méthode pour l’apprentissage de la lecture. J’ai acheté la méthode complète (avec le classeur de fiches, le guide du maitre, les personnages, le loto, le jeux des invités, les livres, le jeux de cartes, les posters, les gommettes….), j’aime cette méthode parce qu’elle permet de faire plein de choses différentes contrairement à un livre classique, ça permet de varier. Ma première a commencé en début de GS, ma deuxième en milieu de MS et là en début de MS. Ma troisième sait donc lire, il lui reste quelques sons complexes. Quand elle a fini ça elle fait un puzzle, elle va jouer ou elle fait un peu de calcul avec les petits devoirs GS de la librairie des écoles (qui est en fait la miniature de singapour GS en version moins chère.J’utilise aussi les attrimaths, les cuisenaires, les perles montessori.
Pendant ce temps, le quatrième qui a 2 ans fait sa vie, joue avec l’aspirateur, la brosse des toilettes, saute sur les lits, mets les jouets par terre, parfois il s’assied sur mes genoux et tète ou va sur les genoux de ses soeurs. Mais si je veux qu’on travaille un minimum  en formel et que ça soit routinier puisque c’est ce qui nous va je n’ai pas le choix.

14h (plus ou moins suivant la sieste du bambin, j’essaye de l’endormir avant)
-10mn de dictées les petits devoirs de la librairie des écoles, elles font 2 séances d’exercices puis une dictée
– révision de maths : j’écris une opération récupérées dans les anciens exercices et un problème que j’écris aussi (le matin pendant qu’elles travaillent) et que je prends dans les petits devoirs problèmes de la librairie des écoles (ils sont en accès libre sur le site, je ne les achète pas). Avant on ne faisait pas ces révisions et elles oubliaient beaucoup trop vite. Ça nous a aidé à passer une bonne inspection cette année
– révision de français : je dicte une phrase, elles font l’analyse grammaticale. Elles modifient la phrase (par exemple du singulier au pluriel, du présent au futur). Et elle font ensuite un pop corn conjugaison. Si on doit faire une nouvelle classe grammaticale, j’utilise les explications de l’école des amours en simplifiant. Pour les nouveaux temps on fait une carte mentale.

16h30 en autonomie sur ordinateur
– 30mn programmation avec scratch en utilisant le livre « j’apprend à programmer avec scratch »
– 30mn anglais avec duolingo

Je ne fais pas de sciences, de géographie, d’histoire… ce n’est pas que je fais de l’informel, c’est juste que je ne propose rien. Je réponds aux questions. Si je ne sais pas répondre (ce qui est rare parce que je lis beaucoup et que j’ai une bonne culture générale), je cherche sur internet ou elles cherchent. Et je profite d’aller régulièrement à la bibliothèque pour prendre des livres sur les derniers sujets abordés.

Le mardi et le jeudi nous ne travaillons pas puisque nous allons aux rencontres non-sco de notre association Au gré du vent, les rencontres ont lieux les après midi (arrivée entre 12h et 14h, départ entre 16h et 18h suivant les saisons) : les enfants jouent, les maman (et parfois quelques papas) papotent/tricotent/crochètent/brodent. Cette année les mardis et jeudis matin étaient aussi pleins (permanences au café associatif et orthophoniste).

 

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif : juin 2018

Pour l’Aïd, j’ai fait pour ma fille de 7.5 ans la robe J du Fait-Main de septembre 2010. J’ai récupéré une chemise et un morceau de tissus pour le bas.
34750897_1068441056643947_3429963042954149888_o
Pour l’Aïd, j’ai fait pour ma fille de 4.5 ans une robe de « mes petits habits » toujours en récup de chemise. J’ai modifié le dos puisque je ne pouvais pas faire d’empiècement dans la chemise.

34779993_1069865333168186_1685239377610932224_o
Pour l’Aïd, pour mon fils de bientôt 2 ans, j’ai fait la tunique à encolure tunisienne du livre « c’est un garçon ». J’ai utilisé les manches de la tunique à col claudine. C’est un tissus de récup pris au troc de Tatou Juste en novembre dernier (c’était un vêtement d’homme neuf à la base). Le sarouel a été fait l’année dernière dans un drap et un tee-shirt.34849003_1071763046311748_1651832434787876864_o
J’ai fait le débardeur de « Grains de couture » dans une pantalon de pyjama d’homme, j’ai utilisé les manches de chemise des robes des filles pour faire les biais. J’adore la forme, c’est facile à faire, j’en referai donc! Le patron va jusqu’à 8 ou 10 ans (par contre on voit les seins sur le côté… donc pour les garçons ça passe.. pour mes grandes beaucoup moins!)35521312_1077104989110887_3990683032175509504_o
Pour ma fille de 7.5 ans qui manquait de tee-shirt : le neon stripes de ottobre 1/2014. J’ai coupé un de mes veux tee-shirts pour le corps. Le biais c’est un autre tee-shirt de récup, troué à certains endroits. Forme super sympa, pas besoin de couper des manches séparées, ça va donc super vite!36223881_1087625841392135_7668912399067381760_n
Et enfin encore pour elle : dans un carton de tissus de récup, il y avait cette tunique déjà coupée… je ne sais donc pas d’où vient le patron, j’ai juste assemblé et fait des ourlets.36315611_1087885741366145_4182969302132981760_o

J’ai recyclé une robe dont les élastiques étaient trop fatigués en jupe

Pour accompagner nos robes le jour de l’aïd : des fleurs en tissus sur des barrettes
P1010362.JPG

En tricot, j’ai avancé ma deuxième chaussette en fabel de Drops.
36483898_1092342194253833_3237924326321684480_o.jpg

En point de croix j’ai aussi pas mal avancé
P1010360.JPG

Au niveau des achats du mois, j’ai commandé à Kalidou, de quoi finir ma chaussette, de quoi faire une paire à chacune de mes deux grandes, des aiguilles circulaires à chaussettes pour rendre à Jessica celles qu’elle m’a prêtées, et un kit pour avoir à peu près toutes les tailles. J’en ai aussi profité pour prendre de quoi me faire un châle.
36062913_1084744095013643_240226493051961344_o.jpg

Pour voir tout ça en mouvement, voilà la vidéo!

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif : mai 2018

Très en retard, je publie quand-même ce que j’ai fait en Mai! Désolée pour la qualité des photos, je vais faire des efforts les prochaines fois et ne pas procrastiner ça!

Ma grande est fan de dragons, j’ai trouvé un patron (que je ne retrouve plus!) sur internet, j’ai redessiné les ailes qui n’allaient pas, j’ai ajouté une « crinière »  J’ai utilisé des vieux plaids en polaire. J’avais déjà les yeux (j’ai acheté un kit avec pleins de couleurs différentes l’année dernière sur amazon). C’était un patron sans explications, je me suis donc débrouillée.

34067499_1065462843608435_1370849781588426752_o

Dans sa liste de cadeaux ma sœur a demandé une robe cache-cœur. J’ai fait La Lucette de Marie Poisson dans « coudre le stretch ». J’adore cette forme, je vais me faire une chemise de nuit dans peu de temps! Le tissus vient de Mondial tissus.32169411_1050761305078589_7873173828120084480_o

Je voulais une robe neuve pour les fêtes de cet été (aïd, baptême et première communion de mes nièces, baptême-accueil de mon bambin). Et il fallait bien sûr que je puisse allaiter dedans! C’est un patron de Fait-main de mai 2010 et un tissus que ma belle-sœur m’a offert.32202902_1051705371650849_2458222968497504256_o

Pour l’Aïd j’ai recyclé des chemises : pour ma grande j’ai fait une robe de Ottobre 1/2013 en utilisant deux chemises différentes.

32308873_1053105141510872_8820994005639626752_o
Pour l’anniversaire d’un copain non-sco fan de renards, j’ai fait un coussin. Je ne trouvais pas de patron, j’ai donc regardé ce qui se vendait sur internet, j’ai posé une feuille sur l’écran de l’ordinateur et j’ai repassé les contours! Les tissus et les boutons sont de récup.
36360331_1089656927855693_3823048336898785280_o
Pou les 6 mois de ma dernière nièce, j’ai fait une décoration pour son mur, il a fallu que je fasse original puisque j’avais déjà fait les prénoms de ses deux sœurs de deux façons différentes! Je crois que le ruban vient de Noz ainsi que la peinture textile.

P1010259.JPG
Pour les 10 ans de ma première nièce j’ai fait une pizza en feutrine, je n’ai pas pris de photo.

J’ai fini le pull Gaspard, c’était dans le cadre du kal qu’on avait organisée avec Jessica du bazar de l’éléphant. J’ai donc mis pile les 3 mois du kal pour le faire. Bon, j’ai pas mal détricoté!!! donc ça aurait pu aller plus vite!
32468276_1054764971344889_6770025372361687040_n

Fin mai, j’en étais donc à 32 créations sur mon défi #52ouvragescréatifsen2018

Publié le 2 commentaires

Bilan partiel IEF 2017/2018

Cette année j’avais deux enfants en âge de scolarisation obligatoire : une ce1 et une cm2. Mes filles n’ont jamais été scolarisées. C’était donc le 5eme contrôle pour ma première et le 2eme pour ma deuxième.
Ma première a su lire au milieu du CP mais ne voulait pas lire, elle s’y est vraiment mise en décembre de cm1 en se lançant dans la série « les dragons de nalsara » qui contient 20 tomes. Jusque là elle lisait donc très lentement et n’était pas du tout intéressée par ça. Elle ne voulait pas écrire non plus. Les inspections se passaient donc assez mal. Même si on a eu deux inspecteurs assez ouverts (on a déménagé une fois donc deux circonscriptions différentes) qui disaient « elle n’a pas le niveau mais on s’en fou du niveau », le compte-rendu était toujours négatif (le compte rendu est fait par le dasen et non par l’inspecteur dans notre département).
Ma deuxième a su lire en fin de grande section et a commencé les maths de CP en grande section aussi. Elle n’a donc pas eu de difficultés lors du contrôle de CP.
Cette année on a un peu intensifié le travail : là avant l’inspection on était à 6h minimum par semaine… (oui, c’est ça intensifier chez nous :p ) et on a revu certaines bases. Ma première a aussi augmenté son temps de lecture (« les royaumes de feux » est une série de romans qui contiennent 400 pages chacun, elle a lu le 6eme en moins d’une semaine), ma deuxième lit les cabanes magiques (51 tomes, elle en lit un en une soirée)
L’inspection a été repoussée deux fois, la première fois l’inspecteur avait la grippe, la deuxième fois c’était nous, donc au lieu de se passer début mars, c’était mi-mai. On en a profité pour réviser en même temps qu’on continuait d’avancer.
Je précise aussi qu’on fait en « formel » le français et les maths, c’est tout. Pas d’histoire, de sciences, etc l’anglais se fait sur duolingo quand elles y pensent. Ce qui n’est pas formel se fait à la demande, je répond principalement aux questions, elles lisent, regardent des vidéos, on va à la bibliothèque, elles discutent avec leurs copains….

Une journée classique d’instruction c’était donc (lundi, mercredi, vendredi) :
le matin 1h
– 10mn d’écriture (elles viennent d’apprendre à écrire en cursif, elles écrivaient en script jusque là) avec la méthode Dumont
– 20mn de français (cléo)
– 20mn de maths (singapour)
L’après-midi 1h à 1h30
– 10mn d’écriture
– un problème
– une opération (addition, soustraction pour la petite, multiplication, division pour la grande)
– une phrase dictée, détermination de la nature des mots, changement de temps ou de personne, remplacement par un pronom.
– révision en créant une carte mentale (sur n’importe quel sujet déjà vu)

Pour la première fois l’inspection s’est vraiment bien passée, le conseiller pédagogique de ma grande l’a félicitée, il n’en croyait pas ses yeux en voyant l’évolution par rapport à l’année dernière (bon, sur certains points je suis septique, il ne l’a pratiquement pas fait écrire, ne lui a pas fait faire de division, etc), mais ça a été un énorme soulagement quand il me l’a annoncé! j’ai failli fondre en larmes! Comme quoi, tout arrive!

Après ça on s’est mises en vacances! J’avais des choses à préparer (le baptême et la première communion de mes nièces à 400km avec le week-end en camping, les cadeaux, l’Aïd avec les vêtements des 4 enfants à coudre) et on en avait marre! On a donc pris 5 semaines de vacances! ça fait du bien!
On reprendra encore 3 semaines de vacances fin juillet/début août (on gardera la maison de mes parents dans le Berry une semaine, puis ma première y restera puis ma deuxième). Et on finira le programme de français mi septembre, le programme de maths fin juillet. (notre programme a commencé en octobre, avec pas mal de vacances classiques et je me suis basée sur 36 semaines pour suivre le déroulement de la méthode Cloé).
Lundi on commencera aussi à introduire les matières de 6eme. La 6eme est principalement une année de révision, surtout en ayant fonctionné avec la méthode singapour. Je pense donc commencer dès maintenant la 6eme pour pouvoir enchainer sur la 5eme en cours d’année. Ma deuxième suivra pour ces matières là malgré le fait qu’elle ne soit qu’en ce1/ce2. On a commencé à regarder les sciences, on a bien rigolé en voyant le niveau, même pour elle!
Je n’ai pas encore réfléchi à tout, mais ce que j’ai pour l’instant est sur mon tableau trello.

Et pendant ce temps que font les petits?
Ma troisième a 4.5 ans, en septembre dernier elle a commencé à travailler en même temps que ses sœurs pour ne pas les perturber en jouant, elle a commencé à dénombrer et à utiliser la planète des alphas, elle déchiffre donc, il lui manque encore quelques séances pour les sons complexes.
Mon quatrième fait le bazar :p il retourne la salle d’activité, saute sur l’aspirateur-robot, ouvre les robinets, nettoie les toilettes avec la brosse….. vivement que je le mette au travail :p (parfois il tète et me laisse un peu de répit 😉 )

Je vous montre le résultat de l’inspection parce que j’en suis fière (je ne peux pas vous montrer celui de l’année dernière, je pense que j’étais tellement en colère que j’ai dû le jeter 😮 je ne l’ai pas retrouvé! en gros il disait « prenez contact avec l’inspecteur pour la scolariser, elle aura comme ça un apprentissage personnalisé » :p )

Cet article est un peu brouillon, il est le résultat d’une migraine et de l’arrivé dans la boite aux lettres du copte-rendu! Il est tard, je vais vite me coucher (oui 22h30 c’est très tard pour moi!). N’hésitez pas si vous avez des remarques, je dois vraimetn faire cette faq promise!

Publié le 5 commentaires

Anniversaire dragon

Hier ma grande invitait ses copains pour ses 11 ans! 4 maman, 1 papa et 15 enfants.
Elle est fan de dragons. Elle a lu la série « les dragons de Nalsara » puis « les royaumes de feu ». Elle a donc voulu un thème dragon. C’était la première fois qu’on fêtait un anniversaire à la maison (d’habitude ça se fait au parc).
Dans les royaumes de feu, il y a 7 sortes de dragons différents, il a donc fallu faire 7 plateaux de nourriture différents :
Les ailes de glace :
(boule coco et biscuits craquelés)P1010272

Les ailes de boue (caramels au beurre salé)P1010271

Les ailes du ciel (meringues)P1010270

Les ailes de pluie (raisins, concombre, poivron jaune, abricots, fraises) avec une chantilly et une sauce au yaourt/cibouletteP1010269Les ailes de mer (roudoudous)P1010268

Les ailes de sable (spéculoos)P1010267Les ailes de nuit (tartelettes à la pâte à tartiner)P1010266

Je suis rentrée de week-end le lundi à 16h et les copains arrivaient le mardi à 14h… je n’ai donc pas fait-maison certains choses que je fais habituellement : le lait concentré sucré, la pâte d’amande et la farine sans gluten. Le reste était maison. Tout ce qui était sur les plateaux était sans gluten, je n’ai pas osé pour le gros gâteau de peur qu’il se casse.

Ensuite est arrivé le gâteau :

 

C’était deux gâteaux au yaourt tout simples, un au cacao et l’autre nature. J’ai mis dessus de la pâte à tartiner au chocolat pour coller, j’ai étalé la pâte d’amande au rouleau et j’ai coupé avec un emporte-pièce rond. Les filles ont rajouté les ailes, les griffes, etc
J’ai suivi à peu près ce modèle : https://m.wikihow.com/Make-a-3D-Dinosaur-Birthday-Cake mais j’ai dû tout recouper, rien ne correspondait!

Pour les boissons j’ai fait une orangeade, un jus de menthe et un carcadé.

Pour les déco il y avait des ballons de baudruche décorés et des oeufs de dragons (oeufs en polystyrène avec un coup de pistolet à colle et de la peinture). On avait fait une pinata, mais pas assez épaisse, et il pleuvait au moment d’aller ramasser des fleurs à mettre dedans (oui, hors de question d’acheter des bonbons industriels :p ) donc on ne l’a pas sortie.
P1010279.JPG

J’ai épinglé des idées sur mon tableau pinterest, on aurait pu faire beaucoup plus de choses si je n’avais pas procrastiné :p

J’ai cuisiné de 17h à 19h puis de 21h à 23h (avec deux pause tétée de réendormissement) puis le lendemain de 10h à 12h (avec toujours 4 enfants 😉 )

La veille, au saut du matelas gonflable dans la tente, elle avait eu le cadeau qu’elle m’avait demandé :
34067499_1065462843608435_1370849781588426752_o

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif : avril 2018

Ce moi-ci encore, peu de nouvelles choses :

Des lingettes

P1010212.JPG

tuto sur ma chaine youtube, chutes de tissus de récup

Un bermuda

P1010214.JPG

patron du livre c’est un garçon, tissus de récup

Une tunique à col claudine

P1010213.JPG

patron c’est un garçon, tissus de récup

Une robe

P1010210.JPG

patron galipette d’églantine et zoé, tissus dentelle, doublure de récup

J’ai bien avancé le pul Gaspard

P1010208.JPG Patron de Christine Rouvillé, lima de drops

Et j’ai un peu avancé mon point de croix

P1010209

J’en suis donc à 24 ouvrages #52ouvragescréatifsen2018

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif – mars 2018

Très en retard je publie quand-même ce que j’ai fait en mars!
Il n’y aura pas de vidéo puisque je n’ai pas mon pc et que je ne peux pas laisser celui de Monsieur allumé pendant les 24h nécessaires au chargement sur YouTube.
En mars ma maman est venue puis la grippe…. donc j’ai peu cousu.

Quelques lingettes
P1010143.JPG
tuto sur ma chaine YouTube, récup de serviettes de toilette et des chutes de la bai jia bei

quelques shl-test sans pul
29064053_1024642564357130_8165484237531449893_o
total récup : taie d’oreiller et inserts de couches lavables

4 essuie-main pour l’anniversaire de ma belle-sœur
29339951_1020363871451666_3437615669653274624_n.jpg
tuto les boutiqueuses, tissus de récup (une petite serviette de toilette pour deux essuie-main)

Ma copine Mélissa veut une robe pour aller à un mariage en juillet. Notre copine commune Corinne m’a prêté le patron de la robe/blouse Galipette de Eglantine et Zoé pour ça. J’ai voulu d’abord tester le modèle pour moi :

récup d’un vieux boubou que mon ex-mari m’avait rapporté de Côte d’Ivoire il y a 15 ans

J’avais prévu de me faire une autre robe que celle-là donc j’ai commencé avant mais pas fini (il faut que je rachète une fermeture).
Je ne sais pas si je vais garder celle-là. Je ne veux pas porter de robes courtes, je ne peux pas allaiter avec celle-là donc il faudra que je la soulève et puis je ne suis pas fan du dos nu. Je vais peut-être la raccourcir pour avoir la version blouse, raccourcir les manches ou juste m’en débarrasser. La porter sur un panty?…. je ne sais pas encore.

J’avais prévu de finir le corps du pull Gaspard et j’ai réussi (désolée, pas de photo de ce moment là).
#kallpullgaspard

Mon point de croix avance très très doucement :

P1010161

Je suis donc à 20 ouvrages créatifs #52ouvragescréatifsen2018

Publié le 5 commentaires

Le carême et moi

Je suis catholique.
Le carême est un temps fort dans ma religion, c’est la période de 40 jours qui précède Pâques (Pâques étant la fête de la résurrection de Jésus). C’est un temps de jeûne, de partage, de prière.
Le jeûne ne veut pas dire « ne pas manger » mais se priver de quelque chose qui est nécessaire ou agréable pour aller à l’essentiel.
Il y a deux ans mon carême était végétalien, l’année dernière il était sans réseau sociaux… cette année j’ai voulu tenter le jeûne intermittent (j’ai toujours repoussé ça, j’avais peur de trop maigrir (j’ai une maladie chronique de l’intestin), de ne pas y arriver… au bout de quelques temps on a tous eu la grippe (je vous laisse imaginer une famille de 6!), j’ai donc fait une pause au niveau des réseau sociaux… et puis je n’ai plus eu envie d’y revenir, et j’ai compris que j’avais aussi besoin de cette pause pendant le carême, je ne suis donc passée presque que les dimanches.

http://img.over-blog-kiwi.com/1/46/09/61/20170111/ob_3df6f7_chemin-vers-paques.jpg
Mon bilan du carême 2018 :
Au niveau jeûne intermittent, je n’ai pas vraiment d’avis sur le sujet, c’était assez difficile au début et à la fin, j’ai aussi arrêté de grignoter, et mes craintes se sont révélées justes, j’ai perdu 2kg (je n’ai pas de poids à perdre, et non, ça n’est pas une chance dans certains cas comme le mien), je n’ai pas ressenti d’effet spécial sur mon corps. Par contre j’ai ressenti ma dépendance à la nourriture, et j’ai adoré manger à midi (vous trouverez plein d’infos sur le jeûne intermittent dans votre moteur de recherche préféré : c’est le fait de jeûner sur une période plus longue que l’alimentation, par exemple jeûner 16h  et manger sur une période de 8h, moi je ne mangeais pas de 19h30 à 11h30, en buvant bien sûr!).
Au niveau réseau sociaux, le fait de s’en éloigner permet de revoir ce qui est important dans la vie, ce qu’on raconte/lit sur les réseau est très souvent secondaire et rarement utile… ça permet d’avoir du temps pour tellement d’autres choses (même si, là, dans ce cas présent, avec la grippe qui a duré, j’ai peu avancé sur mes projets… mais par contre on a beaucoup avancé sur l’instruction et donc passé plus de temps ensemble, testé plein de choses…)
Pour le carême 2019 :
Je pense que j’ai besoin d’avoir un côté alimentaire, un côté réseaux et un côté spirituel (cet année je n’ai pas suivi  « carême dans la ville » et ça m’a manqué!), je verrai dans quel état d’esprit je serai à ce moment là!
Et en attendant le carême je serai sûrement moins présente, je passerai plus de vrai temps avec mes enfants et à faire de vraies choses (coudre au lieu de regarder les patrons sur pinterest par exemple), ça tombe bien, j’ai oublié le chargeur de mon pc chez mes parents et je ne le récupère que dans deux mois!

PS : mon mari n’est pas catholique, les enfants me suivent parfois mais pas toujours.
PS2 : attention, cet article ne vise pas du tout à convaincre mais à partager avec ceux qui sont comme moi et se sentent extraterrestres… et je ne veux surtout pas de félicitations ou autre, le but du carême est personnel et en communication avec Dieu  » Que ta main droite ignore ce qu’a donné ta main gauche  » c’est aussi pour répondre à des questions qu’on me pose souvent (vous ne saurez donc pas combien/à qui je donne, combien je prie, etc)

Publié le Laisser un commentaire

Bilan créatif : février 2018

Février était le mois du carnaval, j’ai cousu nos 5 déguisements, et pas grand chose d’autre puisque j’étais en grande partie couchée avec mal au dos.

Pour mon bambin de 1.5 an, un déguisement de mouton

 

sarouel minuscule infini et sweat à capuche ottobre 1/2015 (plaid en polaire ikéa et chemise de nuit en jersey de ma grand-mère)

Pour ma troisième de 4 ans, un déguisement de chien
28423725_1008353749319345_4538158278549819811_o.jpg
combinaison de hérisson de fait-main 02/2013 en 4 ans (plaid en polaire ikéa et chute de polaire marron de récup)

Pour ma deuxième de 7 ans, un déguisement de loup
27750068_998032523684801_6703959487247717619_n
combinaison des contes de fée intemporels en 4 ans (plaid polaire ikéa)

Pour ma première de 10 ans, un déguisement de bergère

28071201_1003341113153942_7764775816439610911_o.jpg
robe du petit chaperon rouge et de neige-blanche des contes de fée intemporels en 10 ans, tablier patron maison, corset des contes de fée intemporels (même patron que le haut de la robe), cape fleecefun (drap blanc, chutes de tissus, plaid en polaire ikéa)

Pour moi un déguisement de chaperon rouge

28423295_1008424339312286_7328019632388763962_o.jpg
cape fleecefun (polaire mondial tissus et drap)

Lingettes polaire/éponge à la surjeteuse (tuto sur ma chaine)
P1010088.JPG

Pour les copines des serviettes hygiéniques lavables

28423222_1009007825920604_8157476793444687753_o.jpg
(pul de tiloudou, housse de couette, serviette de toilette en éponge)

Pour moi une chaussette
P1010086.JPG
modèle de chaussette universelle par Geneviève Desjardins pour Sephyra Yarns en fabel de drops

Pour mon bambin un pull

28514915_1011514022336651_9106846492728907663_o.jpg
pull Gaspard de Christine Rouvillé en 2 ans (laine lima de drops) #kalpullgaspard

Pour mon bambin, une botte de Noël
P1010087.JPG

Au programme-couture en mars : un cartable, des essuie-main, une jupe, des lingettes, une robe, des shl