Publié le 5 commentaires

Deux d’tension et fatigabilité

Deux d’tension… c’est comme ça que m’appelle mon mari… ce que je fais en 30mn, lui le fait en 5mn : nettoyer le sol par exemple, ou ranger.
Il y a le fait que je suis lente et aussi le fait que je me laisse facilement distraire (je trouve un livre par terre donc je vais le ranger dans la bibliothèque et là je vois d’autres livres que j’avais oublier et que j’ai envie de feuilleter…)

La semaine dernière (et très régulièrement en fait) j’ai eu pas mal de questions/réflexions sur le fait que je dois me reposer, que j’en fais trop, que je ne suis pas humaine, que mes journées font 48h, que je suis infatigable ou hyperactive… et comment je fais? Et le burn-out?du coup j’ai eu envie d’écrire (encore) à ce sujet.

J’ai une maladie chronique handicapante (rectocolite hémoragique), elle est assez cool chez moi, mais elle peut revenir d’un seul coup, me faire souffrir, me faire perdre beaucoup de sang, m’épuiser complètement.. (j’étais en rémission sans médicament depuis 3 ans, le stress de mon opération de la hernie ombilicale l’a fait revenir). Même en rémission, cette maladie est connue pour être fatigante d’après les études de l’afa.

J’ai appris à écouter mon corps et le respecter. Pourquoi courir 1h si c’est pour être couchée 2h après et avoir mal partout? Je fonctionne donc principalement par 15mn. Si je suis en forme, je peux faire 3x15mn de travail puis 15mn assise puis recommencer. Mais parfois je sens que ça n’est pas possible et je fais 15mn de travail puis 15mn de repos. Le repos ça peut être dans le canapé ou dans le lit en tricotant ou ça peut être assise devant l’ordinateur pour écrire un article ou chercher des idées de menus. Parce que oui, je ne prend pas de repos sans rien faire, je ne regarde pas la télé sans tricoter/broder. Parce que c’est ce qui me va à MOI, c’est la vie que MOI j’aime. Je n’ai pas besoin de rester sans rien faire pour me reposer puisque je vais à mon rythme en permanence. Je fais en général une sieste par semaine, voir parfois deux.

Je n’en fais pas plus que les autres, c’est juste que moi je le dis, je le note, j’ai mon planning alors ça paraît beaucoup mais c’est juste parce que cette écrit. Tout le monde fait la vaisselle, tout le monde se lave les dents, le fait que je l’écrive ne fait pas de moi une sur-humaine. Et si je ne le fais pas un jour parce que je suis trop fatiguée pour me relever du lit après la tétée d’endormissement, tant pis, je ne mourrai pas de ne pas m’être lavé les dents!

Quand au burn -out, je ne connais pas, parce que c’est la pression que l’extérieur nous met ou qu’on se met soi-même (c’est la définition que j’en ai lu, je n’en sais pas plus en vrai). Je ne suis pas sensible à ce que l’extérieur pense/veut (je serais plutôt du genre à faire l’inverse d’ailleurs) et je ne me met pas de pression. Peut-importe que je n’ai pas fait mes tâches un jour ou même une semaine, je les ai faites le jour ou la semaine précédente, il n’y a rien de dangereux? Donc j’écoute mon corps, c’est le seul qui soit important, 1000 fois plus que les vitres pleines de crottes de mouches!

Si vous voulez voir une maison de magazine, ne venez pas chez moi, il y a des jouets par terre, des taches, des pommes croquées, des livres qui trainent…. et je le vis bien. Je le montre de temps en temps mais les réactions des gens ne me plaisent pas, soit ça choque et on me dit que les services sociaux vont m’enlever mes enfants, soit on me dit que c’est normal, et ça je le sais… je ne montre pas non plus de belles photos de maison rangée puisque ça n’existe pas plus de 2mn!!!

5 réflexions au sujet de « Deux d’tension et fatigabilité »

  1. Moi ce qui me choque c’est les réactions des gens qui sont choqués, puisque ce sont ceux-là mêmes qui te suivent….
    Je trouve ça bizarre d’être sur le blog (ou la page) de quelqu’un et le critiquer ou faire ce genre de commentaires totalement déplacés !
    Si ta vie les choque, qu’ils aillent voir ailleurs bon sang …. ! c’est hallucinant quand même… aujourd’hui, quand tu n’as « à priori » pas la même façon de faire que Monsieur et Madame tout le monde, ça pose un problème….

    J’imagine que tu ne prends pas ce genre de commentaire pour argent comptant, mais vraiment, il faut être blindé psychologiquement pour traiter ces flots de bouse….

    Courage à toi, pour ta maladie, et continue à écouter ton corps, c’est bien toi qui a raison 🙂
    Belle journée à toi
    Christelle

    1. Ce ne sont pas des gens qui me suivent, ils ne connaissent pas ma page mais tombent sur les photos parce que leurs amis aiment ou commenten

  2. Bien dit, ici c’est pareil si je ne veut pas faire une tâche ben sa attendra on le fera plus tard et si des gens viennent a l l’improviste tant pis aussi des jouets sur le sol cela veut dire que mes enfants jouent ou sa leurs chantent des vêtements qui traînent ben oui moi aussi j ai le droit de me reposer
    Courage

  3. Bsr,
    Je pense que l’on réagit par rapport à soi, à son vécu et les réseaux sociaux n’arrangent rien. Je viens d’une famille où tout est rangé. Mes frères et moi avons appris à jouer dans notre chambre et sans être maniaque j’aime que chez moi soit un minimum rangé. Je peux comprendre que ceux qui ne connaissent pas ta page et qui vivent autrement soient étonnés sans pour autant parler de t’enlever tes enfants ou parler des services sociaux.

    1. Mon frère est hyper rangé, ma soeur et moi hyper bordéliques…. mon frère est né entre nous deux. C’est moi qui ai eu une éducation plus stricte et ma soeur moins….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *