Publié le 10 commentaires

Protections hygiéniques réutilisables

On réutilise les protections hygiéniques pour 3 raisons :
– écologique (on élimine les déchets non recyclables)
– économique (c’est un investissement à la base si on ne veut pas les coudre, mais c’est vite rentabilisé par rapport à l’achat chaque mois de jetables)
– santé (je vous laisse chercher les noms des produits toxiques cancérigènes qu’on trouve dans les produits jetables)

Les protections jetables existent depuis le début des années 60.
On a souvent la réflexion de l’hygiène, mais les femmes qui utilisent des produits jetables ne mettent pas leur culotte ou leur pantalon à la poubelle à chaque fuite, elle lavent… c’est ce qu’on fait avec les protections lavables. On a des machines à laver contrairement à nos ancêtres, ça ne prend donc pas plus de temps.

Serviettes hygiéniques lavables

C’est la même chose qu’une serviette jetable en version lavable. On la pose dans la culotte et on l’attache dessous (avec des pressions).
Elle peut avoir une partie imperméable en contact avec la culotte… ou non, et dans ce cas là il suffit de se changer plus souvent (ce qui est plutôt meilleur pour la santé, autant en n’utilisant pas de plastique à base de pétrole qu’en ne macérant pas trop longtemps dans les sécrétions)
On peut faire tremper ou juste rincer et laver à la machine avec le reste du linge. En faisant une machine tous les 2 jours, 12/15 serviettes peuvent suffire.

Coupes menstruelle
Une coupe menstruelle est un objet en forme de cloche qui est utilisé à l’intérieur du vagin pour recueillir le flux. On l’enlève pour la vider, la rincer et la replacer. On peut la faire bouillir dans une casserole d’eau pour stériliser avant et après les rêgles. La coupe peut durer de nombreuses années (les marques parlent de 5 à 10 ans), peut être utilisée tout en nageant ou en dormant. Elles ont une capacité beaucoup plus grande que les tampons et peut être conservé en toute sécurité pendant 8 à 10h.
Pour choisir votre coupe vous pouvez faire le questionnaire d’easycup. Moi j’ai choisi celle qui était dans mon magasin bio.

Tampons réutilisables

Les tampons réutilisables se roulent puis s’insèrent comme les tampons jetables. Comme eux aussi, il se gardent maximum 8/10h. Il faut bien sûr privilégier du coton bio sans colorants.
On les lave en les frottant et les rinçant et ils passent ensuite en machine avec le reste du linge dans un sac à linge.

Tampons en éponge de mer

Il s’agit d’une éponge de mer naturelle qui est utilisée dans le vagin pour absorber l’écoulement, un peu comme un tampon. Ils sont humidifiés pour une utilisation, leur permettant d’être insérés confortablement. Ils sont lavés et réutilisés et peuvent être bouillis ou stérilisés si vous le souhaitez. Les éponges sont des animaux marins en voie de disparition, donc ce n’est pas une alternative vraiment écologique, ni vegan bien sûr.

Pétales interlabiaux

Le pétale interlabial est un croisement entre un tampon et une serviette, porté entre lèvres.
C’est l’alternative la plus fine, la plus légère pour l’incontinence légère ou les fuites de coupes menstruelles, de glaires cervicales ou de flux libre instinctif .
Il est plié en deux, inséré dans le sens de la longueur entre les lèvres, il aide à diriger le flux intense vers le centre de la serviette la nuit ou lors des changements de position la journée.
Comme pour les serviettes et les tampons, on rince ou on trempe et on lave dans un sac à linge à la machine.

Culotte de règle

La serviette hygiénique est incorporée dans la culotte donc elle ne peut pas bouger. Suivant la façon dont on va s’habiller, ça peut vouloir dire qu’il faut garder la culotte toute la journée.

Chaque protection a ses avantages et ses inconvénients, à vous de tester la protection qui vous convient à VOUS et qui sera peut-être différente de celle de votre copine.

Je vend des serviettes hygiéniques et des pétales interlabiaux en tissus de récup sur ma page Facebook. Mais je peux aussi vous aider à les faire vous même en vrai ou en virtuel.

Les patrons et tutos gratuits de tous ces produits arriveront en vidéos et photos.

10 réflexions au sujet de « Protections hygiéniques réutilisables »

  1. Merci pour cet article je ne connaissais pas du tout les pétales.♥️🙏

  2. Voilà un panel de choix!! Je te rejoins sur le côté entretien, le temps de nos grand mère étant loin derrière nous, c’est peu contraignant contrairement à ce qu’on imagine.
    Les pétales m’intriguent… je vais tester je pense.
    Merci pour cet article.

    1. aaaah tu as réussi à le lire :p

  3. Salut Nanouch, quand on est pas sur Facebook comment on fait pour te commander des pétales, il ment faudrait une dizaine merci et à bientôt

    1. Tu m’envoie un sms. 😉 je suis dans la Loire d’aujourd’hui au 28. Ensuite je ne serai là qu’à partir du 16 septembre

  4. Désolé pour le il ment mon clavier ne fonctionne plus c’est l’enfer pour corriger les fautes…😬

  5. je ne connaissais pas les pétales! Par contre je suis hyper sensible du coup j’ai peur que ça me fasse mal. Sinon super ton article c’est vraiment complet et très intéressant.

  6. […] déjà fait un article qui parle de toutes les protections hygiéniques réutilisables. Pour fêter l’anti- black friday/green friday/colour friday, je met à votre disposition ce […]

  7. […] déjà fait un article qui parle de toutes les protections hygiéniques réutilisables. Pour fêter l’anti- black friday/green friday/colour friday, je met à votre disposition ce […]

  8. je repasse avec ma machine à coudre réparée, du coup j’en profite pour visionner la vidéo, tu as une voix toute douce 🙂
    je vais tenter sans PUL pour des protections post partum et peut être même des sous vêtements (pas spécialement pour les règles, juste des sous vêtements).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *