Publié par 4 commentaires

IEF #2 FAQ

J’ai déjà fait un article sur l’IEF que je pratique.
Vous m’avez posé des questions auxquelles je répond :

– à quel âge commencer?
L’IEF c’est de 6 à 16 ans puisqu’on est en obligation d’instruction à ce moment là. On commence quand on veut. Moi je commence quand ça m’arrange dans mon organisation. Par exemple avec ma troisième j’ai commencé à 4 ans quand j’ai eu besoin de temps et de calme pour travailler avec les deux grandes.

– Suis-tu les programmes scolaires?
Oui pour le français et pour les maths en primaire, pour le reste non, pas du tout, je ne regarde même pas les programmes et on ne fait rien.
Pour le collège ça va être différent, on va faire plus de matières, parce que les contrôles en général ont lieu sur plus de matières et que si mes enfants veulent passer le brevet il faut aussi faire de l’histoire/géo.

– Quel est le matériel indispensable?
Pour moi il n’y a aucun matériel indispensable. C’est à adapter suivant les familles.
En Français et en maths j’achète des fichiers parce que je veux suivre les programmes et c’est aussi plus facile pour les contrôles avec l’inspection, pour avoir des traces écrites.
Certaines familles vont beaucoup faire de photocopies, de plastifications, d’autres vont être passionnées par un thème et aller à fond là-dedans, acheter du matériel ou en fabriquer.
J’avais fait une vidéo où vous pouvez voir tout le matériel qu’on a. En sachant qu’il y a plein de choses que j’ai fabriqué et qui n’ont servi qu’une fois ou qu’on m’a donné ou que j’ai acheté et qui n’ont servi qu’une fois voir pas du tout.

– quels sont les frais réels? (matériel, sorties)
C’est pareil, c’est variable. Les cours par correspondance coutent très cher, par exemple le cned coute entre 600 et 1000€ par an suivant les niveaux. Il n’y a pas de généralité. Là j’en suis à 150€ sur ma liste amazon pour 3 enfants.
Pas de sorties payantes pour nous, musées… certaines familles font un musée par semaine, un atelier à 10€ par semaine. Il n’y a pas de généralité possible.

– Reçoit-on une aide financière?
Non, pour l’instant on n’a pas droit à l’ARS, c’est en discution au niveau du gouvernement, peut-être que ça viendra. Il y a des comités d’entreprises qui donnent pour les enfants scolarisés.

-Les avantages et les inconvénients
L’avantage c’est qu’on respecte le rythme de l’enfant. Après, j’ai 4 enfants donc 4 rythmes à respecter, c’est ça la vie en société, rythme biologique et rythme d’apprentissage. Je vois la différence avec l’époque où ma belle-fille était scolarisée à la maison, je prenais la voiture 4 fois par jour (ou à pied si on habitait assez près), on ne respectait le rythme de personne. Il fallait faire sonner le réveil le matin, réveiller les petits, on courait beaucoup, je n’avais pas le temps de m’asseoir à midi pour manger, en rentrant j’avais juste le temps de déshabiller les petits, de faire quelques petits trucs et il fallait les rhabiller pour partir à l’école.

– Le brevet, le bac, les études supérieures sont ils accessibles ensuite?
Oui, on peut passer le brevet et le bac en candidat libre. On peut faire des études supérieures après avoir été scolarisé à la maison, et on peut aussi continuer par exemple la fac par correspondance.

– à quel âge vas-tu arrêter l’IEF?
Il n’y a pas d’âge, je n’ai pas l’intention d’arrêter.
Pour l’instant ma grande veut passer un CAP de pâtisserie, je pense qu’elle le ferait en CFA, on peut le faire en candidat libre mais je trouve ça dommage d’avoir un diplôme de pâtissier et de pouvoir exercer sans avoir travaillé dans une pâtisserie avant.

– Comment s’occupent les enfants pendant les tâches ménagères?
Mes enfants s’occupent tout seuls toute la journée en dehors des temps d’instruction, en sachant que lundi/mercredi/vendredi, on travaille 1h le matin et 1h l’après midi. Tout le reste du temps, à part quand ils mangent, ils sont en autonomie, je ne propose pas du tout d’activité. Donc moi je fais ce que j’ai à faire : la cuisine, la vaisselle, le ménage, la couture, et eux font ce qu’ils veulent. Je pense que c’est la différence entre les enfants scolarisés et les enfants en IEF, à l’école ils ont des consignes tout le temps, ils doivent faire ce qu’on leur dit de faire, et à la maison, ils savent faire sans consignes, je n’ai pas besoin de leur dire de prendre une feuille pour dessiner ou de prendre un jeu. C’est très rare qu’un viennent me voir parce qu’il s’ennuient. Il faut aussi dire qu’ils sont 4 et ça aide à ne pas s’ennuyer. Et en même temps s’ennuyer n’est pas grave.

– Comment choisi-tu tes supports?
Je regarde sur les groupes fb, sur internet en général. Je lis sur les blogs les avis.
Là par exemple je suis sur les sciences, je télécharge tout ce que je peux, je lis tous les manuels et je choisi celui qui me plait le plus, voir même j’en mélange plusieurs.

– Évoluent-ils au cours de l’année ou sont ils fixés en septembre?
ça a évolué, ça dépend des années. J’ai mis plusieurs années à trouver pour le français, pour ma grande on a commencé qu’en cm2 avec cléo, avant on faisait un peu de montessori, un peu de tout et n’importe quoi, sans traces écrites. Ma deuxième a donc commencé en CE1. Et je suis contente de cette méthode là.

– Es tu passée par des difficultés d’apprentissage (retard, blocage) et comment les as-tu surmontées?
Ma grande savait lire en CP mais elle ne voulait pas lire, c’était la guerre tous les jours pour la faire lire un minimum. Elle s’est décidée en CM1, elle est tombée sur une série de 20 romans et elle a accroché, à partir de là c’était parti.
Quand il y a un blocage, j’attends. Il y a eu des blocages en maths, des moments où ça n’avançait plus, on a arrêté complètement et on est revenu un mois après dessus et ça allait. Insister en général ça ne sert à rien et ça peut créer encore plus un blocage. C’est l’intérêt de l’école à la maison, on peut laisser tomber et revenir après dessus, ou trouver une autre méthode, mais mes enfants sont plutôt du genre à se bloquer : une autre méthode ne fonctionnerait pas.

– Des ouvrages sur l’éducation qui t’ont marquée et que tu recommandes?
Je n’ai pas lu spécialement à ce sujet là. J’ai lu les livres de Montessori mais je ne sais pas si je les recommande.

– Avantages et inconvénients d’une pièce dédiée au matériel pédagogique
J’ai fait les deux et je ne vois pas vraiment de différence.
Dans la maison où on habitait avant, on avait un très très grand séjour et 3 chambres, on n’avait pas de place dans les chambres, donc c’était dans le séjour, on avait les étagères, on travaillait sur la grande table. C’était bien.
Maintenant on a une salle d’activité et c’est bien.
L’avantage d’avoir une pièce séparée c’est que quand ma tornade fait le bazar, je peux fermer la porte, on ne passe pas dedans. Quand c’était dans la pièce principale, on la traversait puisque l’entrée arrivait dedans, la cuisine aussi et l’escalier pour aller à l’espace-chambres. J’étais obligée de ranger en permanence, là je peux faire une reflexion parce que ça n’est pas rangé, fermer la porte et revenir une heure après parce que j’ai le temps.

– Comment faire un peu de formel avec 3enfants d’âges différents?
J’en ai parlé dans la première vidéo, nous on est 4 , chacune d’un côté de la table, je donne à chacune ce qu’elle a à faire et je répond à tout le monde en même temps. Je fais comme je peux

– même chose décliné par niveaux ou lâcher prise sur le formel?
Moi je ne lâche pas prise sur le formel en français et maths

-Ne pas avoir de pièce dédiée peut-il être pénalisant pour le contrôle?
Pas du tout. J’ai passé le premier contrôle dans le séjour, les deux suivant à l’inspection d’académie. Ensuite on a déménagé et les deux suivant dans la salle d’activité, les enfants étant testés dans le salon et la cuisine.

– Sur quoi vous basez vous pour savoir quoi enseigner suivant les niveaux?
Vive internet, il suffit de taper « programme cm1 » et on trouve absolument tout, des blogs d’instit. Sur le site du ministère de l’éducation, on trouve les programmes par cycle.
Le fichier Cléo que j’achète pour le français, la programmation est dedans, semaine après semaine, on sait ce qu’on a à faire et au moins je suis sure que c’est ce qui se fait à l’école.

– Sur quoi un parent sans compétence particulière peut s’appuyer pour instruire son enfant lui-même?
En achetant des fichiers c’est facile. Là par exemple j’achète sinagapour pour les maths et cléo pour le français, même sans compétences, j’ai juste à suivre le déroulement. j’ai des compétences, j’ai un bac scientifique spécialité maths, mais j’étais incapable d’expliquer la division donc je suis allée sur youtube.
Il y a aussi des cours par correspondance où le parent n’a rien à faire, ce sont les profs qui corrigent.

– La première année le cours par correspondance est-il utile?
Je ne sais pas, moi je n’en ai pas l’utilité, je n’en vois pas l’intérêt, parce que je n’ai pas envie de suivre ce qui se fait dans toutes les matières et au rythme de mon enfant. Et puis je n’ai pas l’argent non plus pour payer des cours par correspondance.

– Le formel est il vraiment nécessaire?
Non, pas du tout. Moi j’ai choisi de faire le français et les maths en formel, mais chacun fait comme il  veut, comme ça l’arrange, comme c’est facile pour lui. Pour faire de l’informel il faut vraiment être plus disponible, répondre à la demande de l’enfant. Moi j’ai plein de choses à faire et je veux que mes enfants sachent lire. Pour moi la lecture est très importante. Je n’ai pas envie de me battre non plus, je ne suis pas disponible pour me battre pendant les contrôles donc je veux que mes enfants aient un niveau à peu près classique.

– Comment organiser les cours?
au début de l’année je regarde ce qu’il y a à faire au cours de l’année, je regarde le nombre de semaine que je veux faire dans l’année et je divise. Par exemple les maths : 104 exercices en 36 semaines = 3 exercices par semaine. Pour Cléo c’est tout fait.
Là je vais faire un programme hebdomadaire. Par exemple : cette semaine il faut regarder les vidéos de la division, faire les exercices sur kahn académie puis 3 exercices du fichier de singapour. Et ça pour toutes les matières. Je sais ce qu’on va faire chaque semaine. Par jour c’est un peu plus compliqué parce qu’on fonctionne avec un minuteur donc je ne sais pas exactement combien de choses on fait en 20mn.

– Comment faire pour un enfant qui ne tient pas en place?
J’ai des vidéos de mes enfants. Ma grande faisait des maths, une opération, un tour de barre pool-danse, une opération, un tour de barre pool-danse…. ma deuxième en pleine lecture debout sur le banc, les mains sur la table, elle lisait en marchant de droite à gauche.
les tables de multiplications ont été apprises sur les rollers : j’étendais le linge, les filles faisaient des aller-retour sur les rollers, je posais les questions, elles répondaient chacune leur tour en roulant.
A part pour l’écriture, ça ne pose pas de problème de bouger. On peut aussi apprendre les maths en tricotant comme Monique explique, on peut apprendre dans un hamac, accroupis dans l’herbe.

– Est ce que tes enfants te demandent à aller à l’école?
Non, pas du tout. Mes enfants n’étant jamais allés à l’école, ils n’ont pas d’intérêt à y aller. Ils n’ont absolument pas de raison d’y aller. Souvent les enfants qui demandent sont des enfants qui y sont déjà allés plusieurs années et qui ont du mal à perdre ces réflexes ou des enfants qui sont seuls à la maison, uniques ou qui n’ont pas d’enfants de leurs âges autour donc qui s’ennuient.Moi j’ai 4 enfants. On va au parc avec les copains non-sco deux après midi par semaine. Ils n’ont pas besoin de rencontrer d’autres enfants. Quand on va au parc ils sont parfois 25 enfants non-sco. Il n’y a pas la raison sociale.Elles savent qu’aller à l’école c’est être assis 5/6h par jour, quel enfant aurait envie de ça?

– Quels sont tes conseils pour les débutants et pour les petits enfants?
Pour les petits, mes conseils c’est de les laisser vivre. L’instruction étant obligatoire à partir de 6 ans, les laisser tranquilles et les laisser jouer et faire leur vie c’est sympa. Ils n’ont pas besoin de cours pour apprendre les couleurs, d’activités pour ça, il suffit de leur parler normalement « passe moi le verre bleu » « regarde ce chat est roux » « tu peux me donner 3 pommes?  » « ah il y a 5 oeufs aujourd’hui, il y en a 1 de plus qu’hier, il n’y en avait que 4 »
Pour les débutant : écoutez les enfants et écoutez-vous. On a tous des enfants différents, on a tous des attentes différentes, c’est ce que je disais au sujet de l’informel. Certaines personnes vont vouloir être à l’écoute complète de l’enfant et se foutent des programmes. D’autres vont vouloir que le programme soit comme à l’école. D’autre que l’enfant ai un an d’avance. Prenez une feuille et notez ce que vous voulez pour vos enfants.

– Comment gères tu le plus petit?
J’en ai parlé dans la première vidéo. Je préfère le laisser faire, à part quand il jette l’aspirateur ou qu’il joue avec la brosse des toilettes, là je me lève et j’interviens. Mais sinon je le laisse faire le bazar et je range après. Sinon je cours partout tout le temps et on ne peut rien faire du tout.

– Quelle attitude ont tes enfants envers ton multi-toi (mère, enseignante, etc)
Je ne suis pas enseignante, mes enfants n’étant jamais allés à l’école, ils ne savent pas ce qu’est une enseignante. Pour eux je suis leur mère et pour eux, une mère enseigne, une mère fait la lessive, une mère cuisine, une mère couds les vêtements et les cadeaux. Je n’ai pas de multiples rôles, j’ai un seul rôle, je suis leur mère.

– Est ce que le fait d’être tout le temps ensemble ne favorise pas les chamailleries?
Je pense justement l’inverse. Parce que mes enfants se connaissent super bien et sont ensemble tout le temps et font tout ensemble, je pense que c’est plus facile pour eux que pour des enfants qui ne se voient que 30mn le matin pour le petit dej et 1h le soir avec les devoirs, la douche et le dîner.

– Tu es plutôt pour ou contre le formel ou l’informel?
Je ne suis pas pour ou contre quelque chose.

– Faut-il appliquer un programme dès la petite section? Comment faut-il procéder pour déclarer l’IEF et désinscrire de l’école?
On ne déclare qu’à partir de 6 ans à la mairie et à l’Inspection d’académie. Pour désinscrire de l’école il suffit de dire qu’il n’ira plus, il n’y a rien de spécial à faire.
On peut trouver des programmes de Petite Section sur les blogs d’instit, mais il n’y a pas de programme officiel. Il y a des programmes par cycle. Il n’y a aucune obligation en IEF et avant 6 ans on est encore plus libres.

– Comment trouver des association locales pour rencontrer d’autres familles pratiquant l’IEF?
Il suffit de regarder sur facebook « ief département » ou sur un moteur de recherche classique et vous trouverez des groupes dans votre coin. Il faut parfois faire des kilomètres pour les trouver.
Dans notre département il y a deux groupes, un à Saint Etienne au sud et un à Roanne au Nord, il y a 80km entre les deux. A Saint Etienne on se voit le mardi et le jeudi, à Roanne c’est le lundi.

– Je ne fais pas l’école à la maison mais une question m’a toujours travaillé, comment fait-on quand l’enfant ne veut pas? Je me rappelle quand ma mère m’expliquait, je n’arrivais pas à comprendre car vu que c’était ma mère je n’arrivais pas à suivre.
Mes enfants n’ont jamais travaillé avec quelqu’un d’autre, c’est juste logique de le faire avec moi. Le problème d’un enfant scolarisé c’est qu’il a une explication par l’instit voir plusieurs explications s’il y a un problème. Et que la mère ne sait pas forcément ce qui s’est fait en classe, comment ça a été expliqué, pourquoi on veut en venir là, etc et du coup l’explication n’a pas forcément de rapport avec ce qui a été fait, d’où le fait que l’enfant ne comprenne pas.
Quand on fait l’école à la maison, c’est complètement différent puisqu’on sait comment l’enfant comprend et on adapte à son cas à lui. J’ai rarement de problème de compréhension.

– comment gérez vous le besoin d’attention de chaque enfant en même temps? j’ai trois enfants de 5/4/2 ans, j’ai un peu de mal à gérer les 3 en même temps surtout le petit, du coup mes temps d’activité durent max 1h
1 heure à cet âge là c’est énorme, c’est ce que je fais avec ma grande qui a 11 ans, je ne fais jamais plus d’1h et quand ça dure 1h il y a au moins 3 thèmes différents et dans chaque thème au moins 10 exercices différents.
Là 2/4/5 ans je ne fais pratiquement pas d’activités à cet âge là. Ma fille qui a presque 5 ans fait la planète des alphas, ça dure 5 mn, c’est tout.
A cet âge là je les laisse vivre principalement.

– vous programmez plusieurs mois à l’avance mais vous faites comment si votre enfant a une soudaine passion pour quelque chose qui n’est pas au programme?
Je ne fais pas d’activité ou de travail sur des thèmes particuliers de passion, je travaille sur le français et les maths. Même si j’ai un enfant qui une passion pour les dinosaures, je ne travaille pas sur les dinosaures moi, je fais du français et des maths. On va prendre des livres à la bibliothèque, je ne fais rien de particulier.

4 réflexions au sujet de « IEF #2 FAQ »

  1. C’est super de te lire <3
    Je débute l'IEF cette année, je cherche un peu mes marques et tes réponses sont inspirantes !

  2. […] en voir un peu plus sur l’IEF : – l’IEF chez moi – IEF : FAQ – notre programme 2018/2019 : […]

  3. […] en voir un peu plus sur l’IEF :– l’IEF chez moi– IEF : FAQ– notre programme 2018/2019 : […]

  4. […] en voir un peu plus sur l’IEF :– l’IEF chez moi– IEF : FAQ– notre programme 2018/2019 : gs/ce2/6eme– notre programme 2019/2020 : […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *